Skip to Content

AddToAny

Share

Corp (Le) en tête - Les jeunes femmes s'expriment

Document Information
Title: 
Corp (Le) en tête - Les jeunes femmes s'expriment
Author: 
Sous la direction de Sara Torres
Series: 
VF No 8
Date: 
1999
Pages: 
126

Parler de soi de la façon dont plusieurs adolescentes l’ont fait dans les textes présentés dans ce livre révèle un mal à l’âme parfois profond.
C’est comme si notre époque fertile en diktats de toutes sortes conjuguait la mise en place de facteurs sociaux qui aiguillonnent les toutes jeunes filles vers une voie d’où elles ont ensuite grand peine à sortir : elles apprennent très tôt à faire d’elles-mêmes une autocritique destructive.
Est-ce là l’indice de la difficulté qu’ont ces jeunes de se mesurer avec ce qu’elles perçoivent qu’on attend d’elles, soit qu’elles doivent performer de manière optimale dans une vie professionnelle exigeante qu’elles s’appliquent dès lors à préparer par des études où le stress remplace trop souvent la joie de découvrir et d’apprendre?

Est-ce là leur réponse maladroite aux incohérences d’une éducation qui, fréquemment, leur a appris à penser aux autres, à être gentilles au lieu de d’être encouragées à « foncer dans le tas » comme leurs petits frères ont été invités à le faire (la socialisation des petites filles et des petits garçons est encore marquée par des différences qui nous sont sans cesse rappelées dans les ouvrage scientifiques qui s’intéressent à l’enfance).

C’est sûr que les pressions viennent de partout pour que les jeunes filles se fassent belles et surtout restent minces : magazines et annonces télévisées participent à ce vaste mouvement de contrainte qu’il est tentant d’analyser comme une réponse à visées restrictives face à la liberté toute récente des femmes occidentales.
L’arrivée en nombre de ces dernières sur le marché du travail a dérangé bien des façons de voir les choses et a provoqué des réactions en tous genres... Imposer par la persuasion, grâce à une infiltration de tous les milieux, des critères de beauté qui rapprochent le corps des femmes adultes de celui des enfants-filles permettrait-il à notre époque d’évacuer une vague peur, innommée, devant la force véritable de ces corps de femmes qui jouent du coude à coude pour prendre leur place dans la sphère publique?
Faire en sorte qu’elles soient occupées à rester jeunes, minces et belles pourrait-il être une tactique plus ou moins « consciente » de notre société pour faire diversion? Toute une industrie fort lucrative y trouve en tout cas son profit...

Il faut lire la prose des adolescentes de chez nous pour comprendre cette extrême sévérité face à elles-mêmes dont elles font preuve. Pour les aider, et aussi nous aider, surtout à mieux s’aimer.

Price: 5.00$
5.00$